© OTDZ
La Chapelle Saint‑They de Poullan‑sur‑Mer
  • 50

Chapelle Saint‑They ‑ DE

Cette petite chapelle jusqu’où venaient prier les femmes des marins de Tréboul, date de 1766. À l’orée des bois, il semblerait qu’elle soit placée sur un point vivifiant dont certains ressentiront peut-être les énergies. En 1790, il y avait jusqu’à trois pardons par an, dont celui des rogations : avec bénédiction des champs et des animaux.

La cloche fondue par Lépine à Quimper en 1789 se trouve aujourd’hui en Écosse dans le clocher de l’église d’Alyth. Autour de la chapelle, on trouve le calvaire avec la date gravée de 1577, la Vierge mains jointes à l’Ouest et le Crucifié à l’Est. La fontaine en contrebas date de 1989. Remarquez le clocheton de la chapelle surmonté d’un dôme.

La chapelle n’est pas grande, seulement 22 mètres de long et 6 mètres de large. La charpente, mise à nue, est un bel ouvrage de charpentiers de marine. À la croisée du transept, il reste des blochets : visages sculptés en bois.

Saint They, ou Saint Dei, était disciple de saint Guénolé et moine de Landévennec au IVe siècle. Il serait venu évangéliser les terres de Poullan-sur-Mer. Cette statue récente a été créée à la demande de la population dans les années 1950 aux ateliers de Pont-Croix.

De part et d’autre de la porte de la sacristie (au pied), on aperçoit de curieux bas-reliefs, représentant un calvaire et une hermine.

Découvrez nos autres

églises et chapelles