© OTDZ
L'église du Sacré‑cœur à Douarnenez
  • 50

Église du Sacré‑cœur ‑ DE

Cette église de style néo-gothique construite en 1875 est l’œuvre de Joseph Bigot, architecte diocésain à l’origine de la construction des flèches de la cathédrale Saint-Corentin de Quimper. La grandeur de l’édifice manifeste de l’accroissement de la population au temps des conserveries. Lors de sa consécration en 1877, la flèche n’est pas encore montée. Elle le sera en 1939, sous le mandat du célèbre maire communiste Daniel Le Flanchec.

La mer omniprésente

Sous le portail principal est installé un tympan en bois avec une scène de pêche. De part et d’autre de la statue du Sacré-Coeur, deux cartouches avec d’un côté deux chaloupes et de l’autre un banc de poissons. A l’intérieur de l’église, une maquette de chaloupe sardinière „Notre Dame des Mers“.

Un décor maritime

Le décor évoque souvent la vie maritime. Sur la façade sud, le tympan met en image la Pêche miraculeuse, encadrée de deux bas-reliefs de bateaux. Dans l’abside les quatre apôtres choisis sont ceux qui étaient pêcheurs avant d’être appelés par le Christ. Des vitraux illustrent le littoral dont Sainte-Anne-la-Palud. Ces images sont plus parlantes pour une population côtière mais c’est aussi la Bible qui recèle de symboles et de paraboles liées à la mer.

Découvrez nos autres

églises et chapelles